Titre site MRCC 150

Application smartphone "Marées NC"

20161118 003La nouvelle version de l'application smartphone "Marées NC" a été developpé par CocoGeek en collaboration avec le MRCC.

Cette application permettait déjà aux plaisanciers de :

          - connaitre les horaires et hauteurs des marées en Nouvelle-Calédonie
          - connaitre la météo marine
          - consulter une carte localisant les zones de réserve du lagon calédonien

La grande nouveauté de cette version est la possibilité d'envoyer un message de détresse à un proche ou au MRCC Nouméa.

Avant de pouvoir utiliser cette fonctionnalité, vous devez d'abord renseigner les informations vous concernant et concernant votre flotteur (dans la rubrique Vos infos)

20161118 001Principe de fonctionnement du message de détresse :

Vous êtes en portée 3G ou 4G et vous avez un abonnement data :

En cliquant sur le bouton rouge ‘En danger’, un message est envoyé au MRCC Nouméa. Ce message contient l'ensemble des informations renseignées dans l'application ainsi que la position du téléphone.
Ces éléments nous permettront de reprendre contact avec le requérant afin de réceptionner les éléments complémentaire de l'alerte.
Vous pouvez également appeler le MRCC (téléphone gratuit 16) puis déclencher ensuite l'alerte sur l'application. Cette action permettra au MRCC d'avoir votre position exacte.

Vous n'êtes pas en porté 3G ou 4G, vous n'avez pas d'abonnement data mais vous êtes en portée GSM :

En cliquant sur le bouton rouge, un SMS est envoyé au proche qui aura été préalablement enregistré dans Vos infos.  Il pourra alors contacter le MRCC (téléphone 16) afin de fournir les données intégrées dans le message.
Nota : Le MRCC ne fait pas de veille de réception de SMS. Il est important que le proche renseigné connaisse le fonctionnement de l'application.

 L'application est téléchargeable pour les appareils Apple ou Android.

20161118 002 Cette application est un système complémentaire permettant de transmettre un alerte. Il ne remplace pas les systèmes et équipements obligatoires et adaptés au milieu maritime. La VHF 16 et la balise de détresse Cospas-Sarsat restent les seuls moyens officiels de transmission d'alerte.
La responsabilité du MRCC ne pourrait être engagée en cas de non fonctionnement de l'application ou de non réception du message.

Le fait de passer une fausse alerte, c'est-à-dire de prévenir volontairement les secours en leur donnant une fausse information faisant croire à un sinistre, une destruction, une dégradation ou une détérioration dangereuse pour les personnes est un délit.
En France, ce délit est puni, selon l'article 322-14 du Code pénal, par une peine pouvant aller jusqu'à deux ans de prison et 30 000 € d'amende.

Nous avons 220 invités et aucun membre en ligne

Centre de Coordination de Sauvetage Maritime - MRCC Nouméa - 2013 : 2016 - Webmaster