Titre site MRCC 150

Atelier régional PACSAR 2017

20170521 001

Après deux années de travail intensif et de coopération internationale, les membres du "Pacific Search & Rescue  workshop" se retrouvent pour leur rendez-vous biannuel. Le précédent atelier régional, accueilli par la Nouvelle-Calédonie en avril 2015, n'avait pu réunir que 12 pays et territoires du Pacifique. Cette année, les organisateurs (Le Secrétariat général de la communauté du Pacifique (CPS), l'organisation maritime international (OMI) et Maritime NZ font le plein puisque 21 des 23 pays et territoires seront présents à Auckland. La Nouvelle-Zélande, l'Australie, les Etats-Unis, la Nouvelle-Calédonie, Wallis & Futuna, la Polynésie Française, Fidji, les Iles Cook, la Micronésie, Guam, Kiribati, les Iles Marshall, Nauru, Niue, Palau, la Papouazie-Nouvelle-Guinée, les Samoa, les Tonga, Tokelau,  Tuvalu et le Vanuatu. Ne manquait à l'appel que les Samoa Américaines et les Iles Salomon.

Des partenaires et des observateurs du SAR ont aussi été conviés pour participer aux débats et aux échanges. Etaient présents des délégations de l'agence "Bandasar" assurant la recherche et le sauvetage en Indonésie, de Carnival Australia, de CLS Australia, L'IMRF (International Maritime Rescur Federation), de Kordia, de Mc Murdo, de New Zealand Defense Force, de New Zealand Police, de NZ SAR, de Pacific Islands Chiefs of Police et de New Zealand Royal Air Force.

20170521 002

Les discours d'accueil et d'ouverture du 7ème atelier régional ont été prononcé par Keith Manch - Directeur de Maritime New Zealand - et par Thierry Nervale - Directeur-adjoint de la division transports de la CPS. Ils ont souligné les défis des pays et territoires du Pacifique pour répondre aux accidents maritimes et la nécessité de travailler en collaboration pour mettre en place des services de recherche et de sauvetage efficaces.
Le représentant de l'OMI, Carlos Salgado, a rappelé l'obligation humanitaire fondamentale d'assistance qui doit être fourni à toute personne en détresse en mer, et la nécessité de mettre en place des services de recherche et de sauvetage alignés sur les normes internationales.
Enfin, le directeur du JRCC Wellington, Mike Hill, a rappelé la nécessité de renforcer la coopération régionale pour améliorer les capacités SAR dans le Pacifique en soulignant l'approche unique du SAR par la Nouvelle-Zélande.

Nous avons 105 invités et aucun membre en ligne

Centre de Coordination de Sauvetage Maritime - MRCC Nouméa - 2013 : 2016 - Webmaster